ARARAT AFFICHE

- Le film / Cannes
- Les réactions de la Turquie
- Photos
- Extrait du film (lien)
- Revue de presse
- Dossier de presse (à télécharger .pdf)
- Liens
- Où peut-on voir le film ARARAT ?

Le film Ararat du réalisateur canadien d'origine arménienne Atom Egoyan a été présenté dans la sélection officielle le lundi 20 mai 2002 (hors compétition) du Festival de Cannes 2002. Il est sur les écrans français depuis le 4 septembre 2002.

mise à jour
09.10.2002

Translation

Ils ont dit :

"Au Canada, le cinéaste Edward Saroyan (Charles Aznavour) tourne une grande fresque historique sur le génocide arménien de 1915. A travers les va-et-vient entre passé et présent, art et réalité, histoire collective et destins individuels, Atom Egoyan élabore un film passionnant au cœur de la mémoire." Le Figaro (04/09/02)

"Avec intelligence et finesse, il mélange petite et grande histoire, l'enquête sur le suicide d'un père et la reconstitution de l'extermination d'un peuple. Le puzzle s'achève sur un point d'orgue flamboyant et émouvant dans lequel les liens de filiation renoués annoncent une communauté renforcée, une humanité retrouvée". Zurban - Claire Vassé

"Une oeuvre qui passionnera ceux qui s'interrogent sur leur culture et leur identité".
Le Point - François-Guillaume Lorrain

"L'ampleur du sujet méritait peut-être un traitement encore plus fort émotionnellement. Mais la présence de Charles Aznavour ajoute au symbolisme de l'acte filmé, et Arsinée Khanjian réussit une composition bouleversante. Une oeuvre à la fois personnelle et universelle.
" Monsieur Cinéma - Olivier Pélisson



Forum de discussion sur le film :
ICI


 

 

Le film

Avant même sa sortie, le dernier film d'Atom Egoyan fait couler beaucoup d'encre. Le Génocide des Arméniens étant largement abordé dans le film, Atom Egoyan s'est attiré les foudres de la Turquie. Le film a été projeté lors du Festival de Cannes le lundi 20 mai 2002. Lors de la projection presse, la salle a salué, par des applaudissements nourris, la fin du film. Par ailleurs, la conférence de presse a réuni plus de 200 journalistes internationaux.

Ararat est le film le plus ambitieux d'Atom Egoyan. Ecrit et réalisé par lui, Ararat traite d'une histoire contemporaine mélangeanthistoire et culture moderne. Le sujet principal est le génocide arménien de 1915 perpétré par la Turquie. Les acteurs principaux sont : Charles Aznavour, Eric Bogossian, Brent Carver, Marie-Josée Croze, Bruce Greenwood, Arsiné Khanjian, Elias Koteas, Christopher Plummer et David Alplay.

Synopsis :
Des histoires privées qui ont toutes un seul et unique point commun : l'Arménie
Un artiste peint le portrait de sa mère. Un metteur en scéne réalise le film de sa vie. Un adolescent passe la douane. Une jeune femme veut comprendre comment son père a disparu. Une conférencière se sert de l'Histoire pour oublier la sienne. Un acteur interprète un "méchant" sans en mesurer les conséquences.
Durée : 1h 55mn.

Au nom de tous les siens
"Ararat" est le titre du film d'Atom Egoyan, évocation du génocide arménien. Elevé au Canada, le réalisateur de "Exotica" et de "Beaux lendemains" (Grand prix du jury Cannes 1997) a découvert son arménité à l'age de 18 ans et a compris qu'il lui restait une grande partie de sa vie à découvrir.
Affiche de l'édition 2002 du festival de CannesLa rencontre avec l'actrice Arsinée Khandjian, en 1994, l'a invité à développer un travail avec elle, afin d'analyser ces questions d'identité. Tout d'abord dans "Calendar" tourné en Arménie en 1992, et dix ans plus tard avec "Ararat". "Il est évident que nous abordons chacun ces questions sous un angle particulier qui donne à notre travail une dimension particulière", explique Atom Egoyan. Dans "Ararat", il s'est attaché à montrer "le rôle que peut jouer l'art dans notre combat pour trouver le salut après le génocide (...), la difficulté c'était que la fiction devait arriver à marier les conséquences historiques avec les moments d'intimité que partagent les héros du film".

Festival de Cannes 2002 (15-26 mai 2002)
Ararat est présenté à Cannes 2002 dans la sélection officielle hors compétition.
Atom Egoyan était déjà présent à Cannes avec Speaking Parts (Caméra d'or) en 1989, The Adjuster (Caméra d'or) en 1991, Exotica (compétition officielle) en 1994, De beaux lendemains (The Sweet Herreafter) (compétition officielle) en 1997 et Le Voyage de Felicia (Felicia's Journey) (compétition officielle) en 1999.

Arshille Gorky inspire Atom Egoyan
Atom Egoyan s'inspire du libre "Black Angel, A Life of Arshile Gorky" de Nouritza Matossian. Elle est actrice, biographe, journaliste, critique musicale... Elle parle neuf langues. Elle a passé son enfance à Chypre et a ensuite étudié la philosophie à Londres (Bedford College, London University), la musique à Darmstadt (Allemagne), le théâtre et la danse au Collège Dartington et le mime à l'école Jacques Le Coq à Paris. Elle a écrit une biographie sur Iannis Xenakis qui fait autorité (Xenakis, Éditions Fayard, 1982). En 1992, elle a conçu et co-produit pour BBC2 un documentaire de 50 minutes sur la vie et l'oeuvre de Iannis Xenakis, intitulé "Something Rich and Strange". Elle collabore régulièrement avec la BBC et avec de nombreux journaux et magazines, parmi lesquels The Observer, The Independent, The Economist, Vogue, Harpers & Queen. Elle vient de publier une biographie sur Arshile Gorky (Black Angel, A Life of Arshile Gorky, Pimlico, 2001) qui a inspiré Atom Egoyan pour son film Ararat. Elle a été Attachée culturelle honoraire de l'ambassade arménienne à Londres de 1992 à 2000.

Ce livre est disponible en librairie :
- Galignani, 224 Rue de Rivoli, 75001, Paris
- W H Smith, 248 Rue de Rivoli, 75001, Paris
- Village Voice, 75006, Paris
- The English Book Shop - 11 Rue Bivouac
- Librairie Samuélian - Paris

 

Les derniers nouvelles du film :
            Le film Ararat ouvrira le Festival de Toronto en septembre prochain

            Le film "Ararat" bat des records d'affluence en Arménie

retour

 

 

Les réactions de la Turquie

Avant même la sortie du film, la Turquie était déjà très irritée par ce film qui montre la réalité du génocide arménien de 1915-1917 perpétré par la Turquie. Pour mieux comprendre ces réactions, le CDCA vous propose ces articles.

retour

 

 

Photos

Atom Egoyan lors de la conférence de presse à Cannes -  photo CDCA - Tous droits réservés
Une scène du film avec Arsiné Khandjian

Atom Egoyan

 
Photos CDCA et Photos DR
 
Atom Egoyan lors de la conférence de presse le lundi 20 mai 2002 - photo CDCA

Charles Aznavour dans "Ararat"

Atom Egoyan, réalisateur canadien d'origine arménienne
Atom, Arsiné, Charles et Marie-José au pied des marches de Cannes
Charles Aznavour très bien entouré par les 2 actrices principales du film ARARAT
Lors de la séance photo à Cannes
ARARAT
ARARAT
ARARAT
une scène du film ARARAT ARARAT
ARARAT
Atom Egoyan et Nouritza Matossian, auteur d'une biographie sur Gorky

retour

 

Revue de presse après la projection du film ARARAT à Cannes :

Revue de presse pour la sortie du film

retour

 

Quelques liens

retour

 

 

ARARAT dans votre ville ?

 

Pour les autres régions et villes, recherchez les salles qui accueillent ARARAT sur le site : AlloCiné

  • Pour la Suisse, renseignez-vous sur le site de l'ASA - sortie le 11 septembre 2002

 

retour

Retour au sommaire

contact@cdca.asso.fr